Les Conférences de Carême

Le Carême, un temps pour réfléchir...

La paroisse Notre-Dame-de-Lorette organise chaque année un cycle de conférences durant le Carême. 

 

Conférences 2018

Cette année marquait le 7ème cycle des conférences de Carême proposé par notre Paroisse. Moment pour se poser et réfléchir sur des sujets importants de notre vie à la fois humaine et spirituelle.

 

 

22 février : 1ère conférence 

« L’écologie : Transition ou conversion ? »

Le frère franciscain Vincent Pottier est fortement impliqué dans une approche plus responsable de la nature et de la vie. C’est avec passion qu’il s’est plongé dans un travail de fond sur nos modes de vie et de pensée, et l’encyclique du Pape François « Laudato Si » est devenue pour lui un outil précieux. Il est venu nous parler d’écologie à partir de ce texte du Pape François. Cette encyclique s’inscrit dans la série des écrits des papes depuis l’encyclique de Léon XIII de 1891, « Rerum novarum »,qui inaugure la « doctrine sociale de l’Eglise ». Tout d’abord, le Pape François décrit les désordres de « notre maison », envisagée comme une Création divine : problème de l’eau, diminution de la biodiversité... Puis il cherche les causes : course à la consommation, anthropocentrisme… Enfin, François propose une « écologie intégrale », une conversion écologique. Par de petits gestes, chacun aurait la vocation de protéger la Création divine, de changer ses habitudes, de vivre sobrement tout en communiant avec toutes les créatures. Le frère Vincent nous a fait prendre conscience de l’importance de cet écrit qui est porteur  d’espérance,  en nous remettant à notre juste place, responsables de notre environnement global, humain, relationnel, géographique, politique, économique… Excellent programme de Carême !

 

1er mars : 2ème conférence 

« 27 ans avec les Roms, Tziganes voyageurs de la Haute-Vienne et de la Creuse ou d’ailleurs »…

Jean Nicolas, diacre permanent, est l’aumônier des Roms pour le diocèse de Limoges. Avec enthousiasme, il nous a fait découvrir ces gens pour qui le Bien vient de Dieu et le Mal de l’Homme. La structure familiale au sens large est plus importante que l’individu. Leur culture, très profonde, est marquée par la musique et la poésie. Ils ont enduré des lois spécifiques comme le Carnet anthropométrique (1912) et un génocide pendant la dernière Guerre. Tous des voleurs ? Certainement pas ! Sans travail ? Non, sans leur embauche aux vendanges, point de Champagne !  Par leur vie sociale solidaire, ils ont beaucoup à nous apprendre. Leur regard intense est parole et confiance. Leur foi en Dieu est profonde.

Au fil des routes, Jean NICOLAS a observé l'écart creusé entre ces "voyageurs" et les "gadjos" que nous sommes, le rejet dont ils sont l’objet. Impossible pour lui de constater sans agir. Il créé l'association non confessionnelle "Ma Camping 87" en 1993. Il multiplie alors les initiatives pour faire reconnaître les droits des gens du voyage et, notamment, leur droit au stationnement.

Il a encouragé les bénévoles de la paroisse à poursuivre les rencontres avec eux.


 

8 mars : 3ème conférence

«  L’entreprise au service du bien commun »

Xavier Gaillard, Directeur Général de l’entreprise SILAB basée à Brive, a animé une soirée fort enrichissante. Dans un exposé convaincant, à la portée de tous, il nous a permis de comprendre le concept d’une entreprise « au service du bien commun » puis de mesurer son application à SILAB.

Le premier but d’une entreprise est bien de générer du profit, indispensable à sa survie. Ce profit sert déjà l’intérêt général : l’entreprise paye des impôts, crée une valeur économique, des emplois, et procure une qualité de vie certaine. Xavier Gaillard nous a montré que si « les profits sont nécessaires, ils ne sont pas un objectif ». L’entreprise doit intégrer les dimensions sociales, sociétales, environnementales et, pour ce faire, placer l’humain au centre de ses préoccupations. Elle est sensible à la dignité de la personne, s’engage dans la défense de l’environnement et le développement durable. Elle prône la solidarité, la participation créative, l’esprit d‘équipe. Ces notions sont au cœur de l’actualité gouvernementale actuelle avec le projet de Loi Pacte (L’entreprise, bien commun et lieu d’anticipation). Elles rejoignent en cela les principes de la Doctrine Sociale de l’Eglise (Gaudium et Spes).