Les Conférences de Carême

Le Carême, un temps pour réfléchir...

La paroisse Notre-Dame-de-Lorette organise chaque année un cycle de conférences durant le Carême. 

 

Conférences 2019

Cette année marquait le 8ème cycle des conférences de Carême proposé par notre Paroisse. Moment pour se poser et réfléchir sur des sujets importants de notre vie à la fois humaine et spirituelle.

 

 

 21 mars : 1ère conférence 

" Pourquoi l'église se préoccupe-t-elle des questions de bioéthique ? " 

Telle était la question posée à notre évêque, Monseigneur Pierre-Antoine BOZO, pour la première conférence de Carême proposée par notre paroisse, le 21 mars dernier, devant une très belle assemblée de quatre-vingt-dix personnes.

… Parce qu’il « n’est rien de vraiment humain qui soit étranger aux disciples du Christ », répond le Concile Vatican II au premier chapitre de la Constitution dogmatique sur l’Eglise (Gaudium et spes) ! C’est le bien de l’homme qui la préoccupe, jusque dans le respect de la conscience de chacun, au nom du bien commun et pas seulement au bénéfice de quelques-uns. Tout ce qui est techniquement possible n’est pas, pour autant, éthiquement acceptable. Qu’est-ce que l’homme ? Nous ne pourrons répondre à cette question qu’en participant au dialogue rigoureux avec les chercheurs, les philosophes, les politiques, ce qui suppose d’éclairer notre propre conscience à la fois au feu de la raison et à la lumière de la vision de l’homme reçue de la révélation biblique.

Une très belle soirée, un peu exigeante intellectuellement, mais pleine de ressources pour notre réflexion.

P. Bernard Vignéras

 

 

 

 

 

11 avril : 2ème conférence 

" Médias, crise de confiance ? "

Près de soixante-dix personnes s’étaient réunies le 11 avril autour du Père Dominique Greiner, assomptionniste, rédacteur en chef pour les pages religieuses au journal la Croix. La démocratie a besoin de pluralisme et les médias existent pour cela. Le monde des médias est un monde multiforme en pleine évolution, affrontant une crise de confiance. La presse qui en est un élément important affronte donc, elle aussi, cette crise et la confiance est pour elle, comme pour les autres médias, un véritable enjeu. 

Le Christianisme est né d’une expérience médiatique, la « rumeur » de la résurrection propagée par quelques femmes de l’entourage de Jésus.  Se pose donc la question de la foi que nous portons à la parole d’un autre. C’est une information, non une opinion. Une information se distingue radicalement d’une opinion que l’on cherche à faire adopter (comme par les réseaux sociaux par exemple). Notre rapport à l’information est une véritable interrogation : comment la recherchons-nous ? comment l’examinons-nous de façon critique afin de l’adopter ou non ? La crise de confiance face à la presse est un questionnement et, pour y répondre, il faut que les producteurs d’information (les journalistes) fassent connaître comment ils l’ont produite, même s’ils y introduisent de la subjectivité en plus de la vérité et de l’objectivité indispensables.

Cette soirée passionnante s’est terminée par de nombreuses questions et réponses de l’orateur.

Gilles Vincey