Le billet du mois

 

« La grenouille qui chante avant le mois de mai, ferait mieux de se taire ! »

(Dicton breton)

Voici maintenant presque neuf mois que je suis parmi vous, et jusqu’ici, j’ai préféré prendre mon temps pour découvrir, écouter, prendre le pas. Je me souviens que, quand je suis devenu prêtre, il y a vingt-neuf ans, les paroissiens de l’époque, en Creuse, m’avaient offert une paire de sabots, « pour que j’apprenne à marcher à leur pas. » J’ai toujours les sabots, je n’ai pas oublié la leçon ! Et comme vous le savez, je dois composer avec un espace plus vaste…

La grenouille que je suis a commencé par hériter et rendre grâces, parce que notre paroisse est une belle paroisse ! Et progressivement, avec l’équipe pastorale, j’ai pu éprouver (et approuver) un certain nombre de nos fonctionnements. Je vois aussi que dans certains domaines (comme la kermesse d’été…), on ne pourra plus « faire comme avant » parce que les personnes ne sont plus là, ou moins nombreuses, ou ont envie de faire autre chose. Doit-on s’affoler ? Non ! C’est la vie ! La seule question, c’est : « qu’est-ce que Dieu veut ? » C’est pourquoi il nous faut écouter l’Esprit Saint.

Dans les jours et les semaines qui viennent, nous ferons le tour des divers groupes de la paroisse pour relire et discerner ce que nous avons à faire pour continuer le chemin. Alors la grenouille chantera avec vous pour mieux servir l’Evangile et les personnes, dans des proximités adaptées !

P. Bernard Vignéras