Calendrier hebdomadaire

 

 


  

 

 

 

 petite réflexion sur le 1er dimanche de Carême

 Genèse 9, 8-15

Psaume 24  Première Lettre de St Pierre 1P3, 18-22  Marc 1, 12-15
 
Après le temps de l’Avent, qui se termine avec la venue sur terre de Jésus Christ, ce début d’année est riche en événements avec l’Epiphanie, le Baptême de Jésus Christ, sa présentation au temple. Nous entrons maintenant dans le temps de la Quadragésime (nom donné au 1er dimanche de Carême) ou Invocabit (cf : hymne de l’introit)
 
Ce temps s’inscrit dans une démarche de pénitence, aumône, jeûne, prière etc. dont l’aboutissement sera la fête de Pâques.
Nous pouvons considérer ce jour comme le premier pas vers la recherche de la pureté comme Dieu le veut. L’entrée en Avent est toujours plus simple car elle annonce l’attente joyeuse du Sauveur alors que l’entrée en Carême évoque la rigueur du combat spirituel.
 
L’Evangile du jour nous invite à prendre du recul, à élargir notre champ de vision. Effectivement nous pourrions nous laisser envahir par la peur (tentation de Satan), le découragement (40 jours dans le désert) et oublier le passage sur le Baptême de Jésus Christ, la descente de l’Esprit Saint et l’annonce du Père qui confirme Jésus dans sa vocation de Fils bien aimé.
Tout cela présage la venue d’un temps nouveau.
 
Alors, comme nous le rappelle la première et seconde lectures, gardons confiance, abandonnons-nous à la Providence, sachons rester humble, le Père a passé, avec son peuple, une Alliance.
Rendons grâce pour notre baptême et accueillons ces 40 jours comme une occasion de recevoir des
grâces afin de vivre, en conscience, notre condition d’enfants de Dieu et de (re)découvrir la joie de la
présence du Père, qui nous aime, et désire nous atteindre aux creux de nos déserts existentiels.
 
Stéphane ZEGADI

 

1er courrier de Carême

40 jours pour marcher vers la lumière de Pâques !

Car ce qui compte en premier, c’est de regarder Celui qui nous attend au bout du chemin, le Christ Ressuscité. C’est Lui qui justifie tout ce que nous allons essayer de vivre pendant ce temps liturgique central dans notre année.

C’est avec Lui que nous allons prendre le temps de la prière, du partage et d’une vie plus simple au quotidien.

La prière… peut-être ce que nous faisons déjà, avec un peu plus de soin, un peu plus de temps. C’est peut-être une prière le matin, ou une en se couchant ; c’est peut-être le chapelet ; ou la lecture des textes de la messe du jour ; ou en lisant le journal !

Le partage… un souci des autres, sans perdre le sourire. C’est peut-être des gestes de service à la maison ; un désir de s’informer sur des situations complexes ailleurs dans le monde ; c’est peut-être un partage d’argent avec une association, avec le jumelage à Bourzanga, ou encore le Secours Catholique…

Une vie plus simple au quotidien… il y a tellement de choses qui finissent par nous encombrer : le bruit, les écrans, le besoin de dépenser… Nous salissons la planète de trop de choses. C’est peut-être la réduction de mes déchets, l’attention à ma consommation de nourriture, d’alcool, de tabac ; c’est peut-être développer l’émerveillement devant la nature….

Être et non paraître. Assumer et pas seulement subir. Choisir et donc renoncer. Donner et se donner. Regardez le Christ qui vit cela tout au long de l’Evangile !

Peut-être pas changer le monde… mais me changer, moi, de l’intérieur !

Bonne route de Carême !

P. Bernard Vignéras

 

2ème courrier de Carême

40 jours pour marcher vers la lumière de Pâques !

Les évangiles de cette semaine :

Ce premier dimanche, les tentations au désert, dans l’évangile selon St Marc (moins développées que chez St Matthieu).

Lundi, la confession de foi de Pierre : « Tu es le Christ ».

Mardi, la prière du Notre Père, pour apprendre à prier comme Jésus.

Mercredi, l’appel à la conversion : « il y a ici plus que Jonas ».

Jeudi, « cherchez, et vous trouverez ! »

Vendredi, « va d’abord te réconcilier avec ton frère… »

Samedi, la prière pour les ennemis, pour « être parfait comme ton Père est parfait. »

Je vais m’arrêter plus particulièrement sur un de ces évangiles…

---------------------

Première semaine… on est encore en rodage ! Mais il faut s’y mettre !!!

 

On peut choisir un chant de Carême, apprendre l’air et les paroles, et le fredonner régulièrement tout au long de la semaine. Le chanter avec les personnes qu’on visite, et avec d’autres… ! En faire une prière.

 

Peut-être pas changer le monde… mais me changer, moi, de l’intérieur !

Bonne route de Carême !

P. Bernard Vignéras

3ème courrier de Carême

40 jours pour marcher vers la lumière de Pâques !

Les évangiles de cette semaine :

Ce deuxième dimanche, la transfiguration de Jésus sur la montagne.

Lundi, l’appel à la miséricorde et la loi d’or : fais à autrui ce que tu aimerais qu’on te fasse !

Mardi, faire coïncider paroles et actions, car « vous n’avez qu’un seul maître, le Christ »

Mercredi :servir, et non pas se servir !

Jeudi :devant Lazare, reconnaître le Christ pauvre.

Vendredi, la pierre rejetée par les bâtisseurs devient la pierre d’angle.

Samedi, un père et deux fils…

Je vais m’arrêter plus particulièrement sur un de ces évangiles…

 

---------------------

 

Deuxième semaine… on est lancé ! Il faut tenir bon !!!

 

Plusieurs des évangiles de la semaine nous tournent vers les petits et les pauvres. Je vais prier en communion avec des organismes de solidarité (Secours Catholique ou Populaire, Société St Vincent de Paul, Croix Rouge, Restos du Cœur, etc.) et avec ceux et celles que la crise sanitaire fragilise. Je vais faire un don.

 

 

 

Peut-être pas changer le monde… mais me changer, moi, de l’intérieur !

 

Bonne route de Carême !

 

P. Bernard Vignéras

 

4ème courrier de Carême

40 jours pour marcher vers la lumière de Pâques !

Les évangiles de cette semaine :

Ce troisième dimanche, Jésus chasse les vendeurs du Temple. 

Lundi, accueillir ou ne pas accueillir Jésus le prophète… 

Mardi, pardonner jusqu’à 70 fois sept fois ! 

Mercredi, accomplir la loi sans l’abolir. 

Jeudi, rassembler avec le Christ.

Vendredi : « Tu aimeras ! » 

Samedi, « qui s’élève sera abaissé ; qui s’abaisse sera élevé ». 

Je vais m’arrêter plus particulièrement sur un de ces évangiles…

 

---------------------

 

Troisième semaine… Vitesse de croisière !

 

Les évangiles de la semaine prennent une dimension pénitentielle. Non pas à partir de nous et de ce que nous pensons de nous-mêmes, mais à partir de Dieu, du Christ. C’est la vraie conversion : nous décentrer de nous-mêmes pour entrer dans le regard de Dieu. Quitter mes jugements pour trouver la miséricorde de Dieu sur les autres et sur moi…

 

 Peut-être pas changer le monde… mais me changer, moi, de l’intérieur !

 

Bonne route de Carême !

 

P. Bernard Vignéras

 

5ème courrier de Carême

40 jours pour marcher vers la lumière de Pâques !

 

Les évangiles de cette semaine :

 

Ce quatrième dimanche,« Dieu a tellement aimé le monde, qu’Il lui a donné son Fils ».

 

Lundi, « ton fils est vivant… »

 

Mardi, « veux-tu être guéri ? »

 

Mercredi, faire la volonté de Celui qui a envoyé Jésus...

 

Jeudi, « mon témoignage, ce sont les œuvres que le Père m’a donné d’accomplir »

 

Vendredi, St Joseph : un homme juste !

 

Samedi, « la foule se divisa à cause de lui ».

 

Je vais m’arrêter plus particulièrement sur un de ces évangiles…

 

---------------------

 

Quatrième semaine… fidèlement, tenir chaque jour !

 

La belle figure de St Joseph éclaire toute la semaine.

 

St Joseph s’efface devant le mystère de Dieu, il a pour, sa part, contribué à l’accomplissement de la promesse éternelle de Dieu. Gardien des mystères de la foi, il continue de veiller sur nous, pour qu’à notre tour, nous accueillions ce que Dieu nous demande pour ce temps. « Ne crains pas, Joseph », avait dit l’ange. « Ne crains pas », aujourd’hui encore. Nous savons combien de personnes sont actuellement rongées de peur, paralysées par les difficultés de la vie. Cette peur est mauvaise conseillère, elle fait se replier sur soi dans la méfiance généralisée. Ce n’est pas un hasard si St Jean-Paul II martelait régulièrement cette formule : « N’ayez pas peur ! » St Joseph préfigure l’Eglise confiante et sereine, qui sait que Dieu n’abandonne jamais personne.

 

Pour conjurer la peur, il n’est de plus belle manière que de s’exercer, au contraire, à voir et à dire le bien, à dépasser les critiques pour exprimer ce qui rend heureux, ce qui fait du bien, ce qui vaut le coup pour inventer d’autres chemins ensemble. Nous devons être de hommes et des femmes de bénédiction, à l’instar de St Joseph qui sert la joie de Marie.

 

Peut-être pas changer le monde… mais me changer, moi, de l’intérieur !

 

Bonne route de Carême !

 

P. Bernard Vignéras

 6ème courrier de Carême

Carême 2021.                                                            Courrier n°6

Paroisse Notre-Dame-de-Lorette– 5ème semaine.

***********************

40 jours pour marcher vers la lumière de Pâques !

Les évangiles de cette semaine :

Ce cinquième dimanche,le grain de blé tombé en terre porte beaucoup de fruits… « Père, glorifie ton Nom ! »

Lundi, « Va, et désormais ne pèche plus… »

Mardi, « Quand vous aurez élevé le Fils de l’homme, vous comprendrez… »

Mercredi, « la vérité vous rendra libres ! »

Jeudi, l’Annonciation du Seigneur. « Me voici, je suis venu pour faire ta volonté. »

Vendredi, « Vous reconnaîtrez que le Père est en moi et moi dans le Père. »

Samedi, « Il vaut mieux qu’un seul meure pour le peuple… »

Je vais m’arrêter plus particulièrement sur un de ces évangiles…

---------------------

Cinquième semaine…Tout remettre au Seigneur !

C’est la lumière de la fête de l’Annonciation du Seigneur, jeudi 25 mars, qui illumine notre semaine. La promesse de Dieu va prendre chair dans le corps de Marie, par l’humble chemin de la conception d’un enfant. La vie éclot quand les possibles sont offerts. La vie jaillit quand la liberté de décision est assurée. La vie vient quand toute peur est écartée. La vie est accueil de la grâce. La vie met en chemin. La vie, c’est Dieu avec l’homme, l’homme avec Dieu. La vie, par Dieu, rend possibles les impossibles…

Cette semaine, dans quoi vais-je mettre plus de vie ?

Peut-être pas changer le monde… mais me changer, moi, de l’intérieur !

Bonne route de Carême !

P. Bernard Vignéras

+++++++++++++++++++++++++++++++++++++

Quelques rendez-vous à noter : j’essaie de participer à la messe le 25 mars : 16h30 à l’ancien Carmel au Dorat ou à 17h à Bellac (église).

Les célébrations du pardon : samedi 20 de 14h à 15h30, démarches individuelles dans la collégiale du Dorat ; lundi 29, célébrations avec absolution collective à 12h15, lundi 29 à l’église de Bellac et mercredi 31 à l’église de Magnac-Laval. 

Pour les Rameaux : 9 célébrations de bénédiction des Rameaux, samedi 27 (Bussière-Boffy, Mézières, Nouic, Mortemart, St Junien les Combes, St Ouen, La Croix/Gartempe, Peyrat-de-Bellac et St Martial/Isop), ou messe à 16h à Bussière-Poitevine et Magnac-Laval, 16h30 ancien Carmel du Dorat. Le dimanche 28, messe à 9h30 à Blond, 10h30 au Dorat, 11h à Bellac ou 16h à Lussac-les-Eglises.

Jeudi Saint et vendredi Saint : 16h à la collégiale et à Bellac, 16h30 ancien Carmel du Dorat

Samedi Saint : 16h, temps de prière à la collégiale

Aube pascale : dimanche de Pâques à 6h30 à Bellac ou à l’ancien Carmel

Jour de Pâques : 10h30 à Magnac-Laval, 11h à Bellac, 16h30 à l’ancien Carmel.

(Ne pas oublier… 3exemplaires à donner autour de soi !)

 


7ème courrier de Carême

Carême 2021.                                                            Courrier n°7

Paroisse Notre-Dame-de-Lorette– Rameaux et Semaine Sainte.

***********************

40 jours pour marcher vers la lumière de Pâques !

Cette semaine :

         L’entrée triomphale de Jésus à Jérusalem… juché sur un ânon !

         Les controverses dans le Temple

         Le dernier repas, dans le cadre de la Pâque juive

         Le jardin de Gethsémani, l’arrestation, le simulacre de procès

         La Passion, la Croix, la mort, le tombeau

         Le silence de Dieu

 

Je vais peut-être lire le récit de la Passion dans l’évangile de Marc (chapitres 14 et 15)…

---------------------

Nous voici au bout du chemin. C’est maintenant l’heure de la Passion, précédée par l’acclamation de Jésus à l’entrée de Jérusalem. Une foule, ça change si vite d’avis quand on sait la manipuler ! « Hosanna », le premier jour, « à mort » 5 jours après. Nous sommes faits de la même pâte… inconstants, jamais satisfaits, manipulateurs et prêts à gober toutes les fake news qui traînent. C’est un homme qui va en faire les frais… Jésus crucifié ! Jésus toujours malmené par nos pensées, nos actions ou nos omissions… Dieu humilié, dans cet échafaud. Dieu abandonné entre nos mains. Dieu dans les caniveaux de l’humanité. La miséricorde se paye par le prix de cette vie donnée par amour pour nous.

Je vais mettre en valeur une croix, chez moi. En famille, si on peut, on dira un Notre Père devant, chaque jour.

Peut-être pas changer le monde… mais me changer, moi, de l’intérieur !

Bonne route de Carême !

P. Bernard Vignéras

+++++++++++++++++++++++++++++++++++++

Quelques rendez-vous à noter :

Les célébrations du pardon : célébration avec absolution collective,lundi 29à 12h15, à l’église de Bellac et mercredi 31 à l’église de Magnac-Laval. 

 

Pour les Rameaux : 9 célébrations de bénédiction des Rameaux, samedi 27 à 17h30 (Bussière-Boffy, Mézières, Nouic, Mortemart, St Junien les Combes, St Ouen, La Croix/Gartempe, Peyrat-de-Bellac et St Martial/Isop), ou messe à 17h à Bussière-Poitevine et Magnac-Laval, 17h30 ancien Carmel du Dorat. Le dimanche 28, messe à 9h30 à Blond, 10h30 au Dorat, 11h à Bellac ou 17h à Lussac-les-Eglises.

 

Jeudi Saint et vendredi Saint : 17h à la collégiale et 17h30 à Bellac, 17h30 ancien Carmel du Dorat

Samedi Saint : 17h, temps de prière à la collégiale

Aube pascale : dimanche de Pâques à 6h30 à Bellac ou à l’ancien Carmel

Jour de Pâques : 10h30 à Magnac-Laval, 11h à Bellac, 17h30 à l’ancien Carmel.

(Ne pas oublier… 3exemplaires à donner autour de soi !)