Les Groupes Bibliques

 

Lire la Bible, c’est bien. S’y aventurer seul est parfois hasardeux et souvent voué à l’échec.

Les groupes bibliques se réunissent une fois par mois. Marquer un rendez-vous sur son agenda, retrouver d’autres personnes motivées, sont d’excellents moyens pour pérenniser sa participation et devenir un lecteur assidu. Les participants sont vivants et actifs. Ils s’expriment, s’écoutent, réfléchissent,  affrontent les difficultés, se réjouissent et s’émerveillent ensemble. Les groupes bibliques ne sont pas un enseignement, encore moins une exégèse. Ils sont ouverts à tous, quel que soit leur niveau de connaissances. 

Inutile de vous inscrire. « Venez et voyez », la porte est ouverte.

 

Sur le thème des repas dans la Bible, les groupes se réunissent selon le calendrier ci-dessous pour l'année 2020/2021. Chaque thème donne lieu à une méditation d'un des membres des groupes publiée mensuellement. 

 

 

 

2019-2020  

 

Les membres des Groupes Bible vous invitent à la méditation 

 

Octobre 2019

Pépites de fraternité dans la Bible : le dialogue

Caïn et Abel (Genèse 4, 1-16)

Deux frères bien différents : Caïn, l’aîné, « homme » de sa mère ; Abel, sans mention particulière de celle-ci. Abel est berger et offre au Seigneur de petits nouveaux-nés attendrissants. Caïn, cultivateur, offre ce qu’il produit : des sacs de blé. Lui, l’aîné, le préféré de sa mère, se sent dépassé par son frère. Il en est irrité et le Seigneur le met en garde avec douceur contre le péché tapi à sa porte. Rien n’y fait. Plutôt que de dialoguer avec Abel et d’admettre la différence, il le tue.

Nicole Raynaud

 

Novembre 2019

Pépites de fraternité dans la Bible : le pardon

Le pardon de Joseph à ses frères (Gn 45,1-15)

Joseph, fils préféré de Jacob, est jalousé par ses frères qui le vendent à des caravaniers. D’esclave en Egypte, Joseph devient, grâce à ses dons, le ministre du Pharaon. Lors d’une famine en Canaan, ses frères descendent acheter des vivres en Egypte où ils sont confrontés à Joseph sans le savoir. Joseph les reconnait mais use de stratagèmes pour que ses frères se remémorent leur crime. Devant le repentir de Juda, Joseph très ému verse de gros sanglots, se dévoile et pardonne à tous ses frères.

Odile Rebeyrat

  

Décembre 2019

Pépites de fraternité dans la Bible : la solidarité

Moïse se rend solidaire de son peuple (Ex 2,1-15 et 3,7-10) 

Moïse est le personnage le plus connu de l’ancien testament. Né en Egypte, dans une famille du peuple hébreu réduit en esclavage, il est adopté et élevé par la sœur de pharaon. Un jour, il découvre les malheurs de son peuple et réagissant avec violence, tue un égyptien qui battait l'un de ses frères. Pour fuir la colère de pharaon, il s’enfuit dans le désert. Moïse, comme chacun de nous, aura à apprendre que la violence ne résout jamais un conflit. La rencontre de Dieu au milieu du Buisson Ardent et la longue marche du peuple à travers le désert lui enseigneront que seule la confiance en Dieu et la solidarité entre les hommes leur permettra d’atteindre la Terre Promise.

Françoise et Henri Lorrain

 

Janvier 2020

Pépites de fraternité dans la Bible : l'hospitalité

Abraham accueille trois étrangers qui passent (Gen 18, 1-18)

Abraham accueille avec empressement ces étranges visiteurs et Sara sa femme reçoit la promesse d’un héritier à accueillir dans son corps. Les habitants de Sodome refusent de les accueillir et le feu détruit la ville. Et si l’hospitalité était primordiale dans nos relations avec Dieu et avec nos frères ?

Françoise Durieux

 

Février 2020

Pépites de fraternité dans la Bible : l'intégration

Ruth l’étrangère intégrée au peuple d’Israël (Rt 1, 22 - 2, 20)

Noémi, exilée à Moab, terre ennemie d’Israël, décide de rentrer chez elle à Bethléem. Par amour pour elle, Ruth, sa belle-fille moabite, tient à l’accompagner au risque d’être rejetée comme étrangère en Israël. Mais le Seigneur protège les émigrés par une loi qui les autorise à glaner du grain dans les champs. Booz, chez qui elle glane, est touché par la fraternité dont elle a fait preuve à l’égard de Noémi. Aussi lui offre-t-il protection et hospitalité et l’intègre-t-il à ses domestiques.

Nicole Raynaud

 

Mars 2020

Pépites de fraternité dans la Bible : l'écoute

La syro-phénicienne (Marc 7, 24-30)

Comment ne pas être émerveillé devant l’amour de cette mère, étrangère et païenne, implorant Jésus de guérir sa fille ! Il y a un tel espoir en elle qu’elle trouve les paroles qui vont le faire bouger, alors qu’il lui a pourtant répondu d’une façon peu aimable. L’écoute qu’il lui accorde va lui faire découvrir que la Grâce de Dieu son Père n’est pas seulement réservée au peuple choisi mais à l’humanité entière. Pas de fraternité possible sans écoute inconditionnelle de l’autre ! 

Françoise Durieux

 

Avril 2020

Pépites de fraternité dans la Bible : partage sans frontières

Multiplication des pains en Décapole (Marc 8, 1-10) 

Une première fois en terre juive, Jésus nourrit 5000 hommes dans un désert à partir de 5 pains et 2 poissons. Il passe la frontière, et sa rencontre à Tyr avec une Syro-phénicienne insistante lui fait prendre conscience de l’universalité de sa mission. Arrivé en Décapole, terre païenne, il est saisi aux entrailles à la vue d’une foule de 4000 hommes affamés qui sont auprès de lui depuis 3 jours ! A partir de 7 pains partagés avec eux, ils sont rassasiés, la nourriture est surabondante, et Jésus devient un Frère universel pour tous les habitants de la terre, juifs et non-juifs, sans aucune distinction.

                                                                                                     Odile Rebeyrat

 

Mai 2020

Pépites de fraternité dans la Bible : la compassion

Le bon samaritain (Luc 10, 25-37)

Jésus raconte cette histoire pour répondre à la question du docteur de la loi : « Qui est mon prochain ? » Il n’a pas trouvé mieux pour nous faire comprendre que mon prochain est celui dont je me fais proche.  Mon prochain, c’est celui que je vois, vers qui je me penche, pour le relever, le mettre en sécurité. Quel que soit sa nationalité, sa religion, sa condition sociale ou son sexe. Il nous dit : « Fais ainsi et tu vivras ! » 

Françoise Durieux

 

Juin 2020

Pépites de fraternité dans la Bible : le service

Le lavement des pieds (Jean 13, 1-17)

Au cours de son dernier repas, Jésus se met à laver les pieds de ses disciples. Geste humiliant réservé au dernier des serviteurs. Geste puissant qui vient briser à jamais les idées de hiérarchie et de dignité. Dieu est à genoux pour soigner les pieds de l’humanité afin de la remettre debout et en état de marcher ! Après l’institution de l’Eucharistie, Jésus nous donne à faire encore un geste plus fort : « Vous devez vous aussi vous laver les pieds les uns aux autres. Ce que j’ai fait pour vous, faites-le vous aussi ! » Soyons au service les uns des autres en toute fraternité.

                                   Odile Rebeyrat

 

 

 

Contact : Presbytère

Tél : 05 55 68 75 07; courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.